Français | English
 
Elaboration du SDAGE : l’AEG valide l’état lieux de l’AEP de son espace de compétence

Dans le cadre de l’élaboration de son schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE), l’agence de l’eau du Gourma a en charge la réalisation de certaines études dont l’état des lieux de l’approvisionnement en eau potable de son espace de compétence. A cet effet, l’unité technique qui a mené l’étude de bout en bout l’avait soumis pour pré validation aux différents acteurs qui avaient contribué à son élaboration. Les amendements issus de cette rencontre ont contribué à améliorer le document, ce qui a conduit à la présentation de l’étude à la commission spécialisée le jeudi 28 mai 2020 à Koupéla en vue de sa validation.
Pour son mot d’ouverture, la présidente de séance a souhaité la bienvenue aux participants et les a remerciés de leur présence. Ensuite, elle a rappelé l’objectif de l’atelier, à savoir valider l’étude de l’EDL AEP dans un premier temps, et dans un second temps, examiner l’état de prise en compte des amendements des études thématiques antérieures. Enfin, elle a clos son propos en souhaitant une bonne séance de travail à tous.
Le chronogramme de travail préalablement établi a connu une légère modification ; une pause santé a remplacé la pause-café qui a été ramenée à la fin des travaux. Ensuite, les participants ont convenu d’aborder les travaux du second jour au cas où la session de validation finirait tôt.
A la suite de l’adoption du chronogramme, un tour de table a permis aux participants de se présenter avant que M. Omar Kodo TALL, Directeur de l’Eau et l’Environnement ne procède à la présentation du rapport.
A l’issue de la présentation, les participants sont intervenus pour apporter des contributions et poser des questions sur le rapport. De façon globale, le travail de l’unité technique a été positivement apprécié pour sa clarté et la pertinence des informations.
Après une synthèse des travaux de la journée, les participants ont validé le rapport sur l’AEP, sous réserve de la prise en compte des amendements. La présidente de séance a encouragé l’unité technique à améliorer le document pour le déposer dans les brefs délais. Elle a clos la séance en remerciant les participants pour leurs contributions.

Il est institué, au profit des Groupement d’intérêt public /agences de l’eau, en abrégé GIP-Agences de l’eau, une taxe parafiscale dénommée Contribution financière en matière d’eau en abrégé CFE, sur le prélèvement de l’eau brute, la modification du régime de l’eau et la pollution de l’eau.

Loi portant institution de la CFE
Décret promulgant la loi sur la CFE
Etat des lieux de la mise en œuvre des dispositions concernant la CFE
Formulaire de déclaration d’activités en matière de prélèvement d’eau brute