Français | English
 
Lancement du processus de mise en place du Comité Local de l’Eau (CLE) Sirba amont

L’Agence de l’Eau du Gourma a tenu le mardi 03 décembre 2019 dans la salle de réunion de la chambre de commerce et d’industrie de Koupéla, l’atelier de lancement du processus de mise en place du Comité Local de l’Eau (CLE) Sirba amont dans le cadre du projet « Renforcement des capacités des Agences de l’Eau du Gourma et du Liptako et des CLE pour une gestion rationnelle, concertée et durable des ressources en eau ». Ce projet est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le consortium composé de WaterAid, de l’Association Eau, Développement et Environnement et des Agences de l’Eau du Gourma et du Liptako.
L’atelier était placé sous la présidence du Gouverneur de la Région du Centre-Est, représenté par son Secrétaire Général. Il a connu la participation du Gouverneur de la région du Centre-Nord ; des Hauts-Commissaires des provinces du Namentenga et du Ganzourgou ; du Préfet du département de Koupéla, représentant le Haut-Commissaire de la province du Kouritenga ; des Collectivités territoriales et les Usagers de l’eau de la zone du CLE.
Il s’est agi au cours de cet atelier de présenter le projet aux participants, de décliner les grands axes de mise en place du CLE, de présenter l’Approche Fondée sur les Droits Humains et de rechercher l’adhésion des acteurs de l’espace du CLE.
A l’issue de l’atelier, quatre (04) recommandations fortes ont été faites par les participants pour la viabilité du futur CLE à mettre en place :
1. A l’endroit des communes de l’espace de compétence du CLE :
- inscrire dans les budgets annuels un appui financier au profit du CLE ;
2. A l’endroit de la Direction Générale de l’Agence de l’Eau du Gourma :
- Poursuivre la sensibilisation des acteurs de l’espace de compétence du CLE ;
- Impliquer les femmes dans le processus de mise en place des CLE et veiller à leur prise en compte dans les instances du CLE ;
- Adapter les outils de communication aux acteurs locaux.

Il est institué, au profit des Groupement d’intérêt public /agences de l’eau, en abrégé GIP-Agences de l’eau, une taxe parafiscale dénommée Contribution financière en matière d’eau en abrégé CFE, sur le prélèvement de l’eau brute, la modification du régime de l’eau et la pollution de l’eau.

Loi portant institution de la CFE
Décret promulgant la loi sur la CFE
Etat des lieux de la mise en œuvre des dispositions concernant la CFE
Formulaire de déclaration d’activités en matière de prélèvement d’eau brute