Français | English
 
Premiere session ordinaire 2017 du Conseil d’Administration de l’AEG



L’Agence de l’Eau du Gourma a tenu la première session de son Conseil d’Administration ce 11 avril 2017 à Ziniaré. A l’exception d’un seul, la quasi-totalité des conseillers ainsi que le représentant du personnel, étaient présents
Etaient inscrit à l’ordre du jour l’examen du bilan physique et financier de l’exercice 2016, et aussi, l’examen du programme de travail et du budget annuel (PTBA) 2017.
La présentation du bilan fait ressortir un taux d’exécution physique de 84%.
Pour ce qui est du PTBA 2017, plusieurs activités sont inscrites afin de porter une réponse adéquate aux préoccupations des populations en ce qui concerne les questions liées à la gestion et à la préservation des ressources en eau dans l’espace de gestion de l’Agence de l’Eau du Gourma !
Les documents (PV de la deuxième session du CA de 2016, délibérations) ont été adopté par les membres du Conseil d’Administration à l’unanimité.


En rappel, l’AEG est un Groupement d’Intérêt Public dont le siège est à Fada N’Gourma. Elle couvre en partie les régions de l’Est, du Centre-Est, du Centre Nord, du Plateau Central et du Sahel. Elle est une structure de mise en œuvre de la GIRE qui est un processus nécessitant l’implication de tous acteurs intervenant dans la gestion et l’utilisation de la ressource eau.
 

Il est institué, au profit des Groupement d’intérêt public /agences de l’eau, en abrégé GIP-Agences de l’eau, une taxe parafiscale dénommée Contribution financière en matière d’eau en abrégé CFE, sur le prélèvement de l’eau brute, la modification du régime de l’eau et la pollution de l’eau.

Loi portant institution de la CFE
Décret promulgant la loi sur la CFE
Etat des lieux de la mise en œuvre des dispositions concernant la CFE
Formulaire de déclaration d’activités en matière de prélèvement d’eau brute